BIENVENUE SUR LE SITE DE PHILIPPE DANVIN, AUTEUR DRAMATIQUE

Vous recherchez: 1H, 1F      1H, 2F ou 2H, 1 F      2 H, 2 F    2 H, 3 F   2H,4F   2 H, 5 F    Au moins 2 H sur 11   

3 H et/ou 3 F       3 H, 4 F      3H,5F    3H, 6F   Au moins 3 H sur 14    4 H, 3 F     4 H, 4 F     

4H,5F    5 H, 5 F       Distribution modulable pour troupe   Pièces pour jeunes    Liste des pièces

Accueil    Liens   

Demandez une pièce ici.

 

Vous avez le choix entre 3 pièces: A deux ou plus si affinités, Le plus beau jour de ma vie ou La bête est fatiguée (voir ci-dessous)

1) A DEUX OU PLUS SI AFFINITES (2012)        Lire un extrait

comédie en deux actes de 1 h 40 environ dans un seul décor

Distribution (8 personnages: 3 h, 5 f, ), par ordre d’apparition :

Trois hommes : Michel, Gros cochon et Maxime.

Cinq femmes : Soif d’apprendre, Mathilde, Micheline, Lucrèce et Pénélope

Une petite idée ?

Un cambrioleur qui cambriole: rien de plus normal, banal. Un cambrioleur qui cambriole en couple: c'est déjà moins banal. Un couple de cambrioleurs appelés Larcin et Recel, c'est encore moins banal. Un cambriolage en couple chez un autre couple, celui formé par Michel Leblé, psychologue et Bénédicte Tain, vétérinaire, propriétaires d'une salle de réunions pour dépressifs anonymes et d'un club échangiste, c'est encore beaucoup moins banal. D'autant que nos deux cambrioleurs qui se croient évidemment bien seuls vont se voir rejoindre par d'étranges personnages issus des deux autres salles, tout ce joli monde se retrouvant coincé puisque la seule porte de sortie demeure mystérieusement et désespérément bloquée. Le tout sur fond de menaces de mort et de règlement de comptes, prétextes à de délirantes situations agrémentées de jeux de mots désopilants.

DECOR : le cabinet d’un psychologue.

 Côté jardin : un coin bibliothèque avec bureau. Sur celui-ci, des documents, un téléphone fixe, une bouteille d’eau, une autre d’alcool, quelques verres.  Deux chaises : l’une devant le bureau, l’autre derrière. Au fond, une porte.

Côté cour : un canapé avec une chaise à côté. Au fond : une autre porte.

Des pans de murs cachent les portes du fond.

 

2) Le plus beau jour de ma vie (2014)        Lire un extrait

comédie en deux actes de 1 h 40 environ dans un seul décor

Distribution (8 personnages: 3 h, 5 f, ), par ordre d’apparition :

Trois hommes : David (le prêtre, oncle de la mariée), Romain (le père de la mariée), Thomas (le futur marié)

Cinq femmes : Angélique (la tante de la mariée), Julie (le témoin de la mariée) Laëtitia (la bonne), Marie (la

mariée) et Thérèse (la mère de la mariée).

Une petite idée ?

Quand David, un prêtre, revient dans sa famille, qui a toujours eu une valeur d’exemple, pour procéder au mariage de sa nièce, il va de découverte en découverte. Chacun semble traîner de grosses casseroles, le marié lui-même et le témoin de la mariée sont loin d’être exempts de tout reproche eux aussi.

David doit-il faire abstraction de tout et se faire le complice de tant de péchés ? Alors que lui-même…

 

DECOR : un intérieur contemporain

3) La bête est fatiguée (2015) Lire un extrait

Comédie en deux actes d'une heure quarante-cinq environ

Distribution: huit personnages (3 hommes, 5 femmes)

Les trois rôles masculins : Christian (l’auteur), Bougon (le râleur), Hugo (le dragueur) 

Les cinq rôles féminins :  Louise (l’épouse de l’auteur), Elisabeth (la gérante des chambres d’hôtes), Virginie (l’animatrice),

Amandine (l’admiratrice) et Dominique (la névrosée)

 Un seul décor :  l’intérieur d’une maison d’hôtes avec des meubles en rotin très simples. (ou un décor extérieur: une terrasse, photos fournies sur demande)

Une petite idée ?

Christian Martin, auteur dramatique, est au bout du rouleau. Sa femme, pour le rebooster et lui redonner l’envie d’écrire, l’entraîne dans un univers qu’il va découvrir : un camping dont le gérant n’est autre qu’un certain…Christian Martin. Voilà une situation très théâtrale qui se complique encore, car le femme du gérant est une femme qu’il a visiblement bien connue et qui veut se venger de lui tout comme d’autres personnages qui le confondent visiblement avec le véritable gérant. Le voilà englué dans une véritable toile d’araignée où les quiproquos et les répliques cinglantes sont légion. Notre auteur réussira-t-il à prouver sa bonne foi et sa véritable identité ?